Le groupe Crédit Agricole
Mardi, 16 Janvier 2018

Restauration du cabinet d'écriture de la marquise de Sévigné
Crédit : CR Sud Rhône Alpes
Drôme - Grignan
Le cabinet d'écriture
de la marquise
de Sévigné, 
comme si elle venait
de poser sa plume !



La marquise de Sévigné  (1626-1696) aimait séjourner à Grignan, au cœur de la Drôme provençale, chez sa fille, et ses lettres immortalisèrent le nom de ce village. Du haut de son promontoire rocheux, le château offre un panorama sur les montagnes de la Lance et du Nyonsais, le mont Ventoux et les dentelles de Montmirail.

Le château était une forteresse lorsqu’Adhémar de Monteil en est devenu propriétaire en 1239. Ses successeurs en font une somptueuse demeure Renaissance, le plus grand château de la Région. La galerie des Adhémar date du 16e siècle, l’aile Mansart ou des Prélats de 1684-1690.
Le château est démantelé en 1794. Ce n’est plus qu’une ruine fin 1912, lorsque Marie Fontaine, riche veuve du Nord, le rachète et entreprend sa restauration. Mais ses héritiers s’en désintéressent.

Il est sauvé par le Département de la Drôme, qui le rachète en 1979 et engage de grands travaux. La Fondation du Crédit Agricole-Pays de France apporte un mécénat en 1986 pour reconstruire les accès aux terrasses, jardins, fontaines, bassins.

Car les jardins  sont des joyaux, au même titre que les façades harmonieuses ou la sublime terrasse. C'est dans ces jardins que Madame de Sévigné promenait son inspiration, sa verve, sinon son écritoire, sous une tonnelle abritée : "c'est la bise, c'est le diable".

Le monument est un devenu le moteur de la vie culturelle et  économique locale. Il accueille chaque été depuis 1987 les Fêtes nocturnes et, depuis 1996, le Festival de la Correspondance dans les jardins.

Après la réfection du bâti (toitures, façades, galerie), le Département s’attaque à la réorganisation des espaces et du parcours de visite par époque et par personnage, afin de mieux présenter le lieu, son histoire et son architecture.

La nouvelle muséographie consacrera l’étage de la tour où séjournait la marquise de Sévigné à sa célèbre occupante. Un appartement avait été aménagé pour elle en 1671 dans cette tour du 16e s, comprenant une chambre et un cabinet d’écriture. Ce dernier revêt un rôle essentiel, puisque c’est bien à la correspondance de la marquise de Sévigné que Grignan doit sa renommée.

Cet espace était destiné au repos, à la toilette, à l’écriture et à la lecture. La marquise en parlait avec émotion : «… je souhaite plus d’être dans ce cabinet frais que vous me faites bâtir que dans tous les lieux du monde » (6 avril 1672) ; « dans cette chambre, dans ce beau cabinet, (...) entourée de toutes ces belles vues » (19 juin 1695). C’est ici que la marquise est décédée, en 1696.

La pièce avait été reconstituée dans les années 1980 dans un style provençal 18-19e s, mais aujourd’hui, le décor a considérablement vieilli. Les travaux reconstitueront l'ambiance intime du cabinet et de la chambre de la marquise, d'après les inventaires de 1672 et 1728.

L’appartement sera inauguré en mai 2017, en même temps qu’une exposition sur la marquise de Sévigné. D’ici là, des visites de chantier permettent au public de rencontrer les ébénistes, tapissiers, fabricant d’étoffe et de passementerie, restaurateurs de sculpture, de peinture, de décor peint, de stuc, serrurier-ferronnier d’art, etc.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et la Fondation du Crédit Agricole-Pays de France sont mécènes de la réfection du cabinet d’écriture de la marquise de Sévigné, afin de faire connaître au public ce lieu où fut rédigée la plus célèbre correspondance des lettres françaises.

En 1993, la Fondation a participé à la création de l'atelier-musée de la typographie dans la Maison du bailli du 12e siècle, dans le vieux village.

Lu dans la Presse
Le Dauphiné, 1er novembre 2017
Grignan. La chambre de la marquise de Sévigné est reconstituée dans le château

Le Dauphiné, 17 juin 2017
Grignan. La plume, symbole du festival, est installée

Le Dauphiné, 29 mai 2017
À Grignan, la marquise de Sévigné en toute intimité
-
Le Progrès, 7 mai 2017
À Grignan, le château est toujours à l’heure de la marquise de Sévigné
-
Le Dauphiné, 3 mai 2017
Grignan. Le grand lifting du château se poursuit

Le Dauphiné, 4 mars 2017
Grignan. Les travaux vont débuter au château
-
France 3, 29 août 2016
Grignan. Participez à la reconstitution d'un cabinet d'écriture de l'époque de la Marquise de Sévigné

Détours en France, 5 avril 2016
Château de Grignan, un trésor en Drôme provençale

Le Dauphiné, 5 février 2016
Château de grignan. Appel aux dons pour le cabinet de la marquise de Sévigné

Drôme hebdo, 10 décembre 2015
Un projet ambitieux de réhabilitation du château de Grignan

Le Parisien, 1er juillet 2015
Festival de Grignan : vingt ans de lettres et d'écriture

Le Dauphiné, 21 mars 2015
Le patrimoine drômois à “des racines et des ailes” : forêt de Saoû, château de Grignan, tour de Crest...

France 3 Rhône-Alpes, 27 mai 2014
Le château de Grignan sera-t-il élu "monument préféré des Français" ?

RTL.fr, 7 août 2013
Château de Grignan : "La façade est un phare culturel et architectural", dit un guide

Le Dauphiné, 22 mars 2013
“Chatte sur un toit brûlant” au château de Grignan. La pièce de Tennessee Williams sera jouée du 29 juin au 24 août

Le Dauphiné, 3 juin 2012
"Rendez-vous aux jardins"

France Bleu, 7 février 2013
Château de Grignan: la galerie des Adhémar a fait peau neuve

Le Figaro, 28 juin 2012
Les Femmes savantes au château de Grignan

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations

Château de Grignan
26230 Grignan
Tél. : 04.75.91.83.50
chateau-grignan@ladrome.fr
www.chateaux-ladrome.fr/fr/chateau-de-grignan
Actualité
Du 25 mai au 22 octobre 2017
Exposition : Sévigné épistolière du Grand Siècle

4 au 8 juillet 2017

Festival de la Correspondance sur le thème "Chères familles…"
www.grignan-festivalcorrespondance.com/
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

16 décembre Inauguration de la Maison du fromage Abondance 15 novembre Fin des travaux de restauration du cloître de l'abbaye du Mont-Sai...

Lu dans la presse

L’Union, 10 janvier Montmirail-Artonges, la voie sera bientôt libre pour l’autorail Picasso - Est Eclair, 10 janvier Renoir et Claudel : le duo gagnant da...

Découvrez...