Le groupe Crédit Agricole
Mardi, 24 Avril 2018

Aménagement des grottes préhistoriques de Gargas
Crédit : DR
Hautes-Pyrénées - Aventignan

Le mystère des mains des grottes préhistoriques de Gargas

Au pied des Pyrénées, le Haut-Comminges domine la vallée de la Neste d'Aure. Les grottes préhistoriques de Gargas, connues de tout temps, ont été ouvertes au tourisme au 19e siècle, lors de la vogue du thermalisme de Luchon et Cauterets. C'était d'autant plus facile que la grotte est d'accès aisé et que son sol est plat. Des premières fouilles révèlent des traces d'occupation humaine ainsi que des squelettes d'ours et d'hyènes des cavernes.

Un érudit local, Félix Régnault, découvre par hasard le 11 juin 1905, alors qu'il connaît la grotte depuis près de trente ans, trois mains rouges peintes en négatif sur un relief stalagmitique. Avec l'aide de l'abbé Breuil, les fouilles vont se poursuivre et mener à de nombreuses découvertes et au classement du site, le 9 avril 1910.

Indépendamment de 148 gravures animales, la grotte de Gargas a révélé plus de 230 mains imprimées en négatif sur la paroi, par projection à la bouche de bouillie colorée : 140 en noir et 80 en rouge, quelques-unes en ocre jaune, bistre ou blanc. Presque toutes ces mains d'hommes, de femmes et d'enfants ont une ou plusieurs phalanges manquantes, et 47 % d'entre elles n'ont pas de doigts, sauf le pouce. La datation fait remonter ces peintures à – 26 600 années. L'interprétation de ces signes a varié avec le temps : langage codé de chasseurs ? appropriation du lieu ? rituels chamaniques ? les doigts manquants seraient repliés, et non mutilés, selon les interprétations.

Comme ailleurs, la fréquentation touristique menace la conservation des peintures pariétales : les 400 000 visiteurs et l'éclairage excessif ont entraîné le développement de mousses et d'algues sur le sol et sur les parois. Il a été décidé de mettre en place un cheminement différent et un nouvel éclairage et des équipements spécifiques.

Les travaux ont commencé à l'automne 2002 et le site a rouvert dès 2003. L'accès se fait désormais par la partie haute de la grotte, pour terminer par la présentation de la grande paroi des mains, intérêt majeur de Gargas.

Le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et la Fondation du Crédit Agricole - Pays de France ont retenu en 2003 ce projet qui correspond à ses objectifs de valorisation du patrimoine culturel régional.


Lu dans la Presse
La Dépêche, 9 août 2016
Gargas : la grotte aux mains préhistoriques

La Dépêche, 16 juin 2016
110 ans de la découverte des mains de Gargas

L'Express, 20 janvier 2015
Préhistoire : les derniers secrets

La Dépêche, 23 octobre 2013

Aventignan. La préhistoire expliquée aux enfants
La République des Pyrénées, 19 août 2013
Les surprenantes mains peintes de la grotte de Gargas

La Dépêche, 20 avril 2013
Aventignan. Le Paleo en phase terminale. Grottes de Gargas.

La Dépêche, 2 février 2013
Aventignan. Le Paleo, nouveau pôle d'attraction après la grotte de Gargas en chantier

La Dépêche, 28 décembre 2012
Aventignan. Les grottes de Gargas ouvertes pour ces vacances

La Dépêche, 25 août 2012
Sur les traces des cro-magnons à Gargas

La Dépêche, 15 avril 2011
Aventignan. Pâques aux grottes de Gargas
Lire l'article

Nestplori@, centre numérique et préhistorique des grottes de Gargas, a ouvert ses portes au public le 16 juillet dernier. Pour découvrir la préhistoire de façon interactive.



Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Grottes de Gargas-Nestplori@
RD 261
65660 Aventignan
Tél : 05 62 98 81 50
gargas.nestploria@nestploria.fr
www.grottesdegargas.fr
Sur le GPS entrer "Aventignan" et non "Gargas"
Latitude : 43.06234 | Longitude : 0.537873

Aquitaineonline
Lire la suite

A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

3-8 avril Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)- 7 avril Mécénat en faveur des vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres...

Lu dans la presse

Sud Ouest, 10 avril 2018 Saintes : dans l’antre du Bazilik de l’abbaye aux Dames- L’Echo républicain, 7 avril Chartres. L’extérieur de la chapelle S...

Découvrez...