Le groupe Crédit Agricole
Samedi, 21 Juillet 2018

Reconstruction de la Savoie, barque du lac Léman
Crédit : Crédit Agricole des Savoie
Haute-Savoie - Evian
L'association Mémoires
du Léman
remet la barque à l'eau

L'épopée des bateliers et de leurs grandes barques chargées de pierres, de sable, de bois ou de plâtre est restée dans les mémoires des gens de la région. Leur apogée se situe au 19e siècle- début  20e. Vers 1900, soixante-six unités voguaient sur le lac Léman. Construites en grande partie à Saint-Gingolph ou au Locum près de Meillerie, elles totalisaient une capacité de charge de 5 500 tonnes. Voiles latines déployées, elles traversaient le lac au rythme des vents capricieux et souvent brutaux qui agitent le Léman. Trois à cinq hommes la barraient. Quand le vent venait à faire défaut, il fallait la tirer le long du rivage à partir du chemin de halage : les bateliers devenaient alors, aux dires des témoins de l'époque, de vrais "bagnards". Parfois, il fallait la remorquer à la rame avec le "naviot", le petit canot qui l'accompagnait. C'est entre 1890 et 1910 que le trafic fut le plus intense. Genève accueillit, en 1895, 720 cargaisons de 75 à 100 mètres cubes de pierres chacune. Depuis la dernière guerre, les barques ont été abandonnées.

Côte Suisse, deux de ces très belles embarcations témoignent encore de ce passé : la Neptune, ancrée à Genève et la Vaudoise, un petit brick, dans le port de Lausanne. D'autres gisent encore par 30 à 40 mètres de fond devant Yvoire ou Meillerie.

Côté français, en 1992, quelques passionnés ont créé l'association "Mémoire du Léman" afin de sauvegarder et de mettre en valeur se patrimoine naval.
 
La barque du Léman -ou de Meillerie - avait été construite à la Belotte, chantier naval proche de Genève, par Prudent Borcard de Saint Gingolph pour Monsieur Peray de Meillerie en 1896. Cette barque particulièrement esthétique comptait parmi les plus représentatives des bateaux de ce type.

En proposant sa reconstruction, l'association a fait revivre un symbole de l'identité lémanique. Le chantier-école, mené sous les yeux du public, a été l'occasion de renouer avec les savoir-faire traditionnels. La barque contribue depuis à l'animation des communes riveraines et à la promotion de la région. L'association propose en effet des circuits en lien avec les musées et de nombreuses animations. les enfants des écoles ne sont pas oubliés.

La caisse locale de Crédit Agricole de Thonon, le Crédit Agricole des Savoie et la Fondation ont soutenu l'initiative de l'association Mémoires du Léman qui a reconstruit une barque sur la rive française du lac.

Galerie photos

Reconstruction de la Savoie, barque du lac Léman

Lu dans la Presse
Le Dauphiné, 7 avril 2017
Evian. L’histoire jamais racontée, ni montrée des barques à voiles latines sur le Léman
http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2017/04/08/l-histoire-jamais-racontee-ni-montree-des-barques-a-voiles-latines-sur-le-leman

Des Racines et des Ailes, 29 janvier 2014
La Savoie sur le lac Léman

Le Dauphiné, 15 mars 2013
Thonon : la barque La Savoie aux petits soins pour ses futures antennes

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Association Mémoire du Léman
1 Place du port de commerce
74500 EVIAN LES BAINS
Tél.06 86 49 05 45
www.barquelasavoie.com

Crédit Agricole des Savoie,
site mutualiste 
www.lebonsensenregion.fr
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

3-8 avril Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)- 7 avril Mécénat en faveur des vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres...

Lu dans la presse

Sud Ouest, 10 avril 2018 Saintes : dans l’antre du Bazilik de l’abbaye aux Dames- L’Echo républicain, 7 avril Chartres. L’extérieur de la chapelle S...

Découvrez...