Le groupe Crédit Agricole
Lundi, 22 Janvier 2018

Musée-parcours historique du site de la bataille
Crédit : Jean Fouquet - BNF
Yonne - Fontenoy
25 juin 841 : Fontenoy,
la bataille fratricide des petits-fils de Charlemagne


Neuf siècles avant la célèbre bataille de Flandre (et le " Messieurs les Anglais, tirez les premiers" des troupes du maréchal de Saxe) se déroula une bataille tout aussi décisive et sanglante, à Fontenoy-en-Puisaye, le 25 juin 841. Cette bataille opposa les fils de Louis le Pieux dont l'aîné, Lothaire, voulut confisquer tout l'héritage au mépris des droits de ses frères, fixés dans le traité de Worms (839).
l'aîné, Lothaire, se voit attribuer les territoires de l'est de la Meuse, sauf la Bavière qui reste à Louis le Germanique. Charles le Chauve reçoit la . Mais le nouvel empereur Lothaire Ier décide de tout reprendre et s'allie à son neveu Pépin II d'Aquitaine.

En 841, les chevaliers se font face. Lothaire établit son campement à Fontenoy, ses frères à Thury en Forterre. Après une violente bataille, Charles et de son demi-frère Louis remportent une éclatante victoire. Mais il faudra attendre encore deux ans pour aboutir en 843 au traité de Verdun qui partage l’Empire de Charlemagne. Charles le Chauve reçoit la Francie occidentale (qui deviendra la France), Lothaire Ier, garde le titre d'Empereur et règne sur la Francie médiane ou Lotharingie, avec la Frise, la Bourgogne, la Provence et la Lombardie, et Louis reçoit la Germanie.

Le 14 février 842, par les serments de Strasbourg, Charles le Chauve et Louis le Germanique s'allient afin de récupérer l'ensemble de leurs possessions (Provence, Lyon, Toul et Genève et ouest de la Meuse pour Charles, Bavière pour Louis). Charles le Chauve s'exprime en langue tudesque pour être compris des soldats de son demi-frère, et Louis le Germanique s'exprime en langue romane pour être entendu des soldats de Charles : c'est le plus ancien texte écrit en français conservé

Une obélisque fut élevée en 1860 sur une colline dominant le village de Fontenoy pour rappeler cette bataille de 841. On peut lire sur le piédestal : "Ici fut livrée le 25 juin 841 la bataille de Fontenoy entre les enfants de Louis de Débonnaire. La victoire de Charles le Chauve sépara la France de l'Empire d'Occident et fonda l'indépendance de la nationalité française".

En 1999, la Fondation a aidé l'association  Fontanetum 841 à ouvrir un Musée sur le site de la bataille. On peut y découvrir une maquette avec bande-son, un mannequin de guerrier carolingien et de nombreux documents illustrant la bataille, la dynastie carolingienne et la vie quotidienne au 9e siècle. Dans les environs, les noms perpétuent le souvenir de la bataille : Les Cris, La Fosse aux Gens d'Armes, Les Vignes des Cercueils, l'Enfer...

Illustration :
Bataille de Fontenay. Charles II le Chauve, au premier plan, combat l'empereur Lothaire Ier et Louis le Germanique. Source : Grandes Chroniques de France, enluminées par Jean Fouquet, Tours, vers 1455-1460. Paris, BnF, département des Manuscrits, Livre de Charles II le Chauve.

Galerie photos

Musée-parcours historique du site de la bataille Musée-parcours historique du site de la bataille

Lu dans la Presse
France Bleu, 16 juillet 2016
Les étonnants musées de l’Yonne : le musée de la bataille de Fontenoy

L'Yonne républicaine, 1er avril 2016
Des projets pour le musée de la bataille de Fontenoy (841)

L'Yonne Républicaine, 25 mai 2012
Fontenoy. Le petit musée deviendra-t-il grand ?

L'Yonne Républicaine, 26 octobre 2011

Le musée de Fontenoy veut s'agrandir

L'Yonne Républicaine, 17 septembre 2011

Au temps des Carolingiens

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Bataille de Fontenoy
03 86 44 02 18
Site fontanetum841.com

Crédit Agricole Champagne Bourgogne
Site sociétaires
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

20 décembre remise de subvention pour préserver le patrimoine minier du Canigou - 16 décembre Inauguration de la Maison du fromage Abond...

Lu dans la presse

L’Union, 10 janvier Montmirail-Artonges, la voie sera bientôt libre pour l’autorail Picasso - Est Eclair, 10 janvier Renoir et Claudel : le duo gagnant da...

Découvrez...