Le groupe Crédit Agricole
Dimanche, 22 Juillet 2018

Aménagement de l’accueil Parc arboretum des Grandes Bruyères
Crédit : Depoorter-Blouin
Loiret - Ingrannes
L'arboretum des Grandes Bruyères, une oasis dans la forêt d'Orléans


Créé patiemment depuis plus de 40 ans avec un véritable talent d'artiste, ce jardin est à découvrir et à faire partager. La mise en scène des très beaux arbres et arbustes ornementaux exalte les beautés de la nature et constitue un enchantement à chaque instant.

Situé dans une réserve naturelle de 24 hectares au cœur de la forêt d'Orléans, ce parc aux allées gazonnées et sous-bois, inspirés de l'œuvre de la célèbre jardinière anglaise Gertrude Jekyll, couvrent 5 hectares. Le Guide du patrimoine botanique en France, publié en 2006, distingue le Conservatoire d'espèces rares comme l'un des cinq majeurs de la Région Centre. Les Grandes Bruyères sont aussi un lieu de délectation et de calme, havre de paix et de couleurs dans la forêt d'Orléans.

A l'entrée, le visiteur découvre un jardin à la française, avec buis et ifs taillés. Guidée par les tonnelles recouvertes de roses odorantes et de clématites, sa promenade ombragée se poursuit à la découverte de collections riches aujourd'hui de 4500 plantes arbustives, en provenance des trois climats tempérés de l'hémisphère Nord : Europe, Amérique du Nord et Extrême-Orient.

Les arboretums sont organisés en fonction de l'origine géographique des plantes, mais aussi de leur forme et de leur floraison. Parmi les espèces qui peuplent l'immense clairière, de nombreuses bruyères déclinent leurs fragiles nuances au milieu des collections de magnolias et de cornouillers, des chênes, conifères, stewartias aux fleurs délicates...

Plus de 600 variétés de roses sélectionnées pour leur parfum constituent une collection nationale qui s'ajoute à celles des magnolias, des cornouillers de Chine et d'Amérique, des arbres des climats tempérés de l'hémisphère Nord et Sud et, enfin, à celle des Ericacées qui vaut à l'arboretum son nom de «Grandes Bruyères».

La tempête de décembre 1999 a causé de graves dégâts. La participation du Crédit Agricole a permis de reconstruire la pergola située sur le jardin dallé à l'entrée, détruite par le vent. Plus belle que la précédente, elle est aujourd'hui très appréciée des visiteurs.

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Arboretum des Grandes Bruyères
45450 Ingrannes
Tél. : 02 38 57 12 61
patrimoinenatureldefrance@gmail.com
Site Internet
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

3-8 avril Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)- 7 avril Mécénat en faveur des vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres...

Lu dans la presse

Sud Ouest, 10 avril 2018 Saintes : dans l’antre du Bazilik de l’abbaye aux Dames- L’Echo républicain, 7 avril Chartres. L’extérieur de la chapelle S...

Découvrez...