Le groupe Crédit Agricole
Vendredi, 22 Jun 2018

Réhabilitation du moulin de Châtillon d'Ondreville-sur-Essonne
Crédit : DR
Loiret - Ondreville-sur-Essonne

Le moulin de Châtillon, lieu de rencontres et d’information sur la filière blé-farine-pain

De nombreux moulins témoignent de l’intense utilisation des eaux de l’Essonne à travers les siècles. Celui de Châtillon, qui fonctionna jusqu'en 1957, est l’un des deux seuls moulins de la haute vallée de l’Essonne possédant encore la totalité de son matériel.

Les céréales cultivées sur le plateau beauceron y étaient moulues. Le moulin de Châtillon resta dans la famille Mercier de 1725 à 1873, Exploité jusqu'en 1959, il est racheté par la commune en 2003, soutenue par l'association de sauvegarde et des amis du moulin à eau de Châtillon (Asamec), pour en faire un lieu d’échanges, de rencontres, de formation et d’informations sur la filière blé-farine-pain.

Les bâtiments, répartis autour d’une vaste cour, sont relativement bien conservés. La roue de dessous, d’un diamètre de 6,20 m est abritée sous un toit posé vers 1870. Elle ne tournait plus depuis 1960. Le moulin a également conservé ses meules, remplacées en 1910 par des cylindres métalliques à cannelures. Le moulin pouvait écraser 30 quintaux de blé par jour. Le meunier ne dormait que d'un oeil, dans son lit fermé, réveillé par la sonnette du régulateur à boules à la moindre alerte.

Au 2e étage du bâtiment principal, 18 ensachoirs en tôle ou en bois permettaient de conditionner les diverses farines, les gruaux (pour le pain bis) et les différents sons pour les lapins, les bovins et les porcs. Au 3e étage, un ensemble de 8 tamis superposés, animés d’un mouvement circulaire, sélectionnaient les farines, gruaux et sons descendus vers les trémies d’ensachage à l’étage inférieur. Au 4e étage se trouvaient le monte-sac actionné par un système de poulies et le tarare pour nettoyer le grain et le calibrer avant de l’envoyer au broyage.

Le moulin fut ensuite dédié à la fabrication d’électricité (dynamo Bréguet) pour actionner un coupe-racines de betteraves (alimentation du bétail) et fournir l’éclairage de la maison.

Le moulin de Chatillon se trouve au bord de la rivière et de marais, ensemble classé "Natura 2000" pour la richesse du milieu et la rareté de poissons et autres espèces. De nombreux acteurs se sont mobilisés, autour du projet, avec un mécénat notamment de la Fondation du Crédit Agricole-Pays de France, pour que ce site permette de transmettre aussi bien l'histoire du pain que les bonnes pratiques de gestion des milieux naturels.


Lu dans la Presse
La Republique, 27 juin 2015
Ondreville-sur-Essonne. Visiteurs et artistes au rendez-vous, le moulin à eau tourne à plein régime

La République, 7 février 2015
Les Amis du moulin, une utilité publique

La République, 17 octobre 2012
Puiseaux. Les adeptes de la randonnée gâtés. Signalétique au moulin de Châtillon.

La République, 1er octobre 2012
Ambitieux projets au moulin de Châtillon

La République, 18 septembre 2012
Ondreville-sur-Essonne. Le Moulin de Châtillon, lieu de fête

La République, 12 juillet 2012
Nouveau soutien au moulin de Châtillon

La République, 7 juin 2012
Artistes et brocanteurs réunis dans une animation conviviale

La République, 27 avril 2012
Dernière ligne droite des "fabricoleurs" au moulin de Châtillon

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Moulin de Châtillon
24 bis rue du Marais de Châtillon
45390 Ondreville-sur-Essonne
Tél. : 02 38 39 10 66
asamec45@gmail.com
https://asamec.wordpress.com
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

3-8 avril Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)- 7 avril Mécénat en faveur des vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres...

Lu dans la presse

Sud Ouest, 10 avril 2018 Saintes : dans l’antre du Bazilik de l’abbaye aux Dames- L’Echo républicain, 7 avril Chartres. L’extérieur de la chapelle S...

Découvrez...