Le groupe Crédit Agricole
Jeudi, 21 Jun 2018

Restauration des baies de la chapelle Saint-Piat
Crédit : Drac Centre Val de Loire
Eure-et-Loir - Chartres
Les vitraux du 14e s de la chapelle Saint-Piat prolongent la splendeur des verrières du 13e s de la cathédrale de Chartres


La Chapelle Saint-Piat a été édifiée par Jean Guignart en 1356 au-dessus de la salle capitulaire des chanoines, à l'arrière sud de la cathédrale. Elle était destinée à l'ostentation des reliques de saint Piat.

Né en Campanie (Italie), Piat fut envoyé évangéliser Chartres, puis la région de Tournai dont il devint évêque. Selon la légende, décapité vers 286 il aurait porté son crâne tranché jusqu’à Seclin pour y mourir. Il est représenté avec les Evangiles à la main, ou portant sa tête. Son corps a été recueilli à Chartres au temps des invasions normandes.

Un nouvel aménagement fut décidé afin d’accueillir les pèlerins qui affluaient, en créant une quatrième travée et un escalier couvert aux parois ajourées, bâti sur une arche, qui relie la chapelle à la cathédrale.

De 1962 à 2000, le Trésor de la cathédrale fut exposé dans la chapelle Saint-Piat. Cet ensemble de pièces d’orfèvrerie (calices, ciboires, crosses, jubé du 13e s, navette à encens de 1540, tabernacle de 1225…), reliquaires et tissus liturgiques provient du fonds ancien et de dons. Mais en 2000, la collection est reléguée à la sacristie, pour des raisons de conservation et de sécurité. En 2017, l'Etat décide de restaurer la chapelle Saint-Piat pour y présenter de nouveau le Trésor de la cathédrale. Dans ce cadre, l’association Chartres Sanctuaire du Monde veut rendre leur splendeur aux sept verrières du 14e siècle de la chapelle.

Les sept vitraux de la chapelle Saint-Piat datent des années 1340, excepté celles de la quatrième travée qui ont été renouvelées au début du 16e s.

Elles témoignent du goût qui prévalait depuis Philippe le Bel, avec leurs losanges aux ornements teintés de jaunes d’argent. Ces verrières sont numérotées de 100 à 106.
La grande verrière du chevet plat (baie 100) illustre, en haut, la Résurrection des morts et le Jugement dernier; en bas, les saints dont la cathédrale possède les reliques (saint Turiaf évêque de Dol, sainte Thècle première vierge martyre, saint Piat, saint Tugdual évêque de Tréguier et deux évêques).

Côté nord, le vitrail de la première travée (baie 105), réalisé vers 1500, représente une Vierge à l’enfant et le portrait du chanoine qui l’a offert.

La Fondation du Crédit Agricole-Pays de France a décidé de subventionner la restauration de la baie axiale (n°100) et des trois baies nord (n°101 et 103 et celui de la Vierge n°105).

La cathédrale de Chartres est entretenue par l’Etat pour le bâti, tandis que l’association Chartres Sanctuaire du Monde (CSM) œuvre depuis 1992 à la restauration des vitraux et décors. La Fondation a subventionné deux verrières du 13e s du haut chœur, en 2002 (David et Ezéchiel) et 2011 (Saint Georges et Saint Gilles).

Galerie photos

Restauration des baies de la chapelle Saint-Piat

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Chartres sanctuaire du Monde
16 Cloître Notre-Dame
28000 Chartres
Tél : 02 37 36 04 63
chartrescsm@chartres-csm.org
www.chartres-csm.org

Territoires et solidarités
Actualité
6 avril 2018
Inauguration de la restauration des vitraux du 14e s de la chapelle Saint-Piat
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

3-8 avril Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)- 7 avril Mécénat en faveur des vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres...

Lu dans la presse

Sud Ouest, 10 avril 2018 Saintes : dans l’antre du Bazilik de l’abbaye aux Dames- L’Echo républicain, 7 avril Chartres. L’extérieur de la chapelle S...

Découvrez...