Le groupe Crédit Agricole
Mercredi, 24 Janvier 2018

Restauration et aménagement de la Maison des chapelains de Fourvière
Crédit : Cabinet RL&A
Rhône - Lyon
Fourvière 2020 : après la basilique,
la Maison
des chapelains
prend un coup de jeune


La basilique Notre-Dame est le repère le plus visible et l’un des symboles de la ville de Lyon, avec ses quatre tours d'angle de 48 m de haut dressées sur la colline de Fourvière. . Elle appartient au périmètre du Vieux Lyon, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1998, et est classée aux Monuments historiques. Avec 2,5 millions de visiteurs par an, c'est le premier site touristique de la région Rhône-Alpes. Il faut dire que l’esplanade offre un panorama unique.

Fourvière tient une place essentielle dans l’histoire de la capitale des Gaules. Les premiers chrétiens se placèrent sous la protection de saint Pothin, martyrisé à Fourvière en 177. Dès 1192, une église est consacrée à la Vierge Marie et à saint Thomas de Cantorbéry. Notre Dame y est invoquée pour chasser les épidémies (la peste en 1642,  le scorbut en 1638...) ou les envahisseurs, comme les les Prussiens en 1870. Pour remercier la Vierge d'avoir été épargnés par la guerre, les Lyonnais s’engagent à édifier une grande église et créent la Commission Fourvière pour s'en donner les moyens.

La construction débute en 1872. L’architecte Pierre Bossan conçoit une forteresse blanche de style néo-byzantin, ornée de mosaïques et de vitraux colorés. L’édifice est inauguré en juin 1896 et érigé en basilique en mars 1897.

La basilique de Fourvière jouit d'un statut particulier : elle n'appartient pas à l'Etat, mais aux milliers de donateurs lyonnais, à travers la Commission Fourvière, et n'a donc pas été concernée par la loi de 1905 sur les biens de l'Eglise. Depuis 1988, la Fondation Fourvière, reconnue d’utilité publique, est propriétaire des 5 ha de terrains et des bâtiments. Elle a lancé le projet Fourvière 2020 pour mettre en valeur le patrimoine et s'adapter à l’afflux touristique : un énorme chantier de 20 millions d'euros.

La basilique vient de terminer une cure de jouvence de huit années. Mais l’ensemble du site et tous les bâtiments qui l’entourent ont besoin d'un réaménagement complet, pour recevoir 2,5 millions de visiteurs par an. L'objectif est d'offrir un accueil de qualité, de transformer Fourvière en un lieu animé et convivial, un lieu de rencontres et d’échanges, et de contribuer au développement touristique de la Ville de Lyon.

Les travaux 2016-2020 concernent le pavillon d’accueil (avec contruction d'un kiosque, point de départ d’un circuit de découverte), la maison carrée (centre culturel, espace muséal et espaces de restauration, salle hors-sac...) et la Maison des chapelains.

La maison des chapelains appartient au périmètre classé aux Monuments historiques. Elle est également l’œuvre de Pierre Bossan. Ce bâtiment, indépendant du sanctuaire, était destiné au logement des chapelains. Il est prévu de la restaurer et d'y aménager un restaurant d’application (des Apprentis d'Auteuil) avec terrasse sur l’esplanade au rez-de-chaussée, et un foyer de jeunes à l’étage.

Galerie photos

Restauration et aménagement de la Maison des chapelains de Fourvière Restauration et aménagement de la Maison des chapelains de Fourvière

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Maison des Chapelains
Place de Fourvière
69005 Lyon
Tél :04 78 25 13 01
info@fourviere.org
www.fourviere.org
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

20 décembre remise de subvention pour préserver le patrimoine minier du Canigou - 16 décembre Inauguration de la Maison du fromage Abond...

Lu dans la presse

L’Union, 10 janvier Montmirail-Artonges, la voie sera bientôt libre pour l’autorail Picasso - Est Eclair, 10 janvier Renoir et Claudel : le duo gagnant da...

Découvrez...