Le groupe Crédit Agricole
Vendredi, 26 May 2017

Préservation du site de Chambly, bassin de l’Ain amont
Crédit : PRA-CC BY-SA 3.0
Jura - Doucier
Le lac de Chambly, un des plus beaux
sites naturels
du Jura
et un enjeu
environnemental


Le territoire Ain Amont compte de nombreux cours d’eau et lacs. La reculée aux falaises abruptes est essentiellement occupée par des bois et marais à l'aspect sauvage. Le Hérisson, aux célèbres cascades, prend sa source dans le lac de Bonlieu et parcourt 21 km, traversant les lacs du Val et de Chambly avant de confluer avec l’Ain. La zone est protégée (ZNIEFF, Natura 2000, inventaire des zones humides).

Elle présente un grand intérêt géologique et botanique (érablières, hêtraies thermophiles, et neuf plantes protégées : potamot allongé, choin ferrugineux, gentiane, fritillaire pintade, fougère des marais…) La végétation accueille une faune rare et menacée : cuivré des marais, libellules...

Le lac de Chambly est le plus grand ensemble naturel préservé d’un seul tenant de la région : ce lac glaciaire de 33,4 ha (1,1 km de long sur 350 m de large, plus de 10 m de profondeur) et le grand marais du bassin versant du Hérisson forment, de l’avis de tous les spécialistes, un ensemble exceptionnel.

Dans le petit hameau de Chambly, sur la rive orientale, des gîtes ruraux accueillent les amateurs d’escalade, de randonnée et de spéléologie.

Tous les acteurs locaux sont conscients de la nécessité de protéger le site de Chambly, véritable "verrou" sur le reste des milieux aquatiques et humides de la Vallée. Aussi, lorsqu'il a été mis en vente, la Safer Bourgogne-Franche-Comté est intervenue au nom de clauses environnementales, afin d’éviter sa privatisation et de pouvoir l’ouvrir au public. Elle a rétrocédé ce patrimoine à deux acteurs :
- les espaces naturels à la Fondation pour la protection des habitats de la faune sauvage (FPHFS) ;
- le patrimoine bâti (une maison du 19e s avec dépendances, un hangar à bateaux-garage-atelier et une maison des années 1970) et les 8 ha environnants à la Fédération départementale des chasseurs du Jura (FDCJ). La FPHFS a confié la gestion du territoire à la FDCJ.


Un programme de restauration est entrepris, en coopération avec la mission Haute-Vallée de l’Ain, l’Agence de l’eau, la Communauté de communes du Pays des lacs...

Car, suite aux altérations qu’il a subies, le site n’est plus en mesure de remplir ses fonctions correctement (rétention des crues, alimentation des étiages et épuration des eaux). De nombreux fossés ont été creusés et le cours d’eau initial a été partiellement comblé.

Le projet engagé, avec le soutien du Crédit Agricole de Franche-Comté et de la Fondation du Crédit Agricole-Pays de France, comporte trois volets :
- L’acquisition immobilière des 93 ha comprenant les bâtiments, le lac de Chambly et les prés, landes et bois.
- La restauration des fonctionnalités du marais et la valorisation du site.
- La mise en place un programme de mise en valeur, de pédagogie pour faire connaître les espèces et sensibiliser le public aux enjeux environnementaux  et de développement touristique avec sorties guidées, sentiers de découverte, informations.

Doucier est un village qui vit principalement du tourisme, car il est proche de la plage du lac de Chalain et des cascades du Hérisson, du Pic de L'Aigle et des stations de ski de Saint-Laurent en Grandvaux et des Rousses.

Lu dans la Presse

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Lac de Chambly
route des Cascades
Hameau de Chambly
39130 Doucier

Maison de la Nature et de la Faune Sauvage
Route de la Fontaine Salée
39140 ARLAY
Tél. 03 84 85 19 19
fdc39@aricia.fr
www.chasseurdujura.com

Office de Tourisme Pays lacs
Tél. 03 84 25 27 47

Site Sociétaires
Actualité
29 avril 2017
Les représentants du Crédit Agricole de Franche-Comté et de la Fondation Pays de France ont remis une subvention à la Fondation pour la protection des habitats de la faune sauvage pour la restauration du site de Chambly, zone humide du bassin versant de l’Ain amont.
Le réaménagement du lac de Chambly porte sur la préservation de l'habitat de la faune sauvage, de l'hydrologie (marais, lac, impact sur la vallée du Hérisson…) et  l'ouverture au tourisme, dans le respect de la protection des espaces naturels.
La gestion et l'animation du site sont assurées par la Fédération des chasseurs du Jura.
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

2, 3 et 4 juin Rendez-vous aux jardins 9 juin Maintenon (Eure-et-Loir) manifestation du Crédit Agricole Val de France 13 juin Savenay (Vend...

Lu dans la presse

Ouest France, 18 mai Mont-Saint-Michel. Le cloître va retrouver son jardin Ouest France, 12 mai À la Barre-de-Monts, le musée du Daviaud fait peau neuve Les ...

Découvrez...