Le groupe Crédit Agricole
Mardi, 16 Janvier 2018

Restauration du poste de télégraphe Chappe de Courberon
Crédit : Avrieux, Mémoire et patrimoine
Savoie - Avrieux

Le poste de télégraphe Chappe
de Courberon
va reprendre du service


Le poste de télégraphe Chappe du Courberon, installé à 2002 mètres d’altitude sur la commune actuelle d’Avrieux, a fonctionné de 1807 à 1814. Depuis quelques années, des associations locales s’attachent à faire revivre ce patrimoine scientifique méconnu. Après le télégraphe du plan de l’Ours à Saint-André et du Mollard Fleury à Sollières-Sardières, c’est celui d’Avrieux qui fait l’objet d’une reconstruction, afin de pouvoir remettre en service un tronçon de la ligne télégraphique  Paris-Milan.

Claude Chappe est le père du télégraphe, ancêtre de la télécommunication. En 1790, avec ses frères, il créé un système de transmission par envoi de signaux visibles à la lunette, entre des stations espacées de 10 km. Convaincue par l’invention, la Convention fait construire à partir de 1793 la première ligne Paris-Lille : le 15 août 1794, l’annonce de la reprise du fort Le Quesnoy (Nord) arrive à Paris en 1h, alors qu’il fallait une journée à cheval. A son apogée, en 1844, 534 stations sur 5 000 km couvrent le territoire français. Cependant, à partir de 1845, le télégraphe Chappe est remplacé par le télégraphe électrique et le morse, et les stations sont alors désaffectées.

C’est le cas de celle d’Avrieux, situé sur la ligne des 16 stations du réseau des Alpes, entre le col de l'Epine et celui du Mont-Cenis. Aménagé de la même manière que les autres postes de télégraphes Chappe, celui d’Avrieux présentait la particularité d’avoir son niveau bas semi-enterré, afin de tenir compte des conditions climatiques à 2 000 m d’altitude.

En 2016, la commune d’Avrieux, soutenue par l’association locale Mémoire et patrimoine, a souhaité reconstruire à l’identique son télégraphe, afin de pouvoir réellement émettre et relayer avec les deux autres postes voisins du plan de l’Ours et du Mollard Fleury, comme au 19e siècle.
La Fondation du Crédit Agricole – Pays de France et le Crédit Agricole des Savoie ont contribué à la restauration des postes du Mollard Fleury à Sollières-Sardières et du Courberon à Avrieux, afin que chacun puisse re(découvrir) l’histoire des pionniers de la télécommunication.

Lire aussi : le poste de télégraphe Chappe de Sollières-Sardières

Galerie photos

Restauration du poste de télégraphe Chappe de Courberon Restauration du poste de télégraphe Chappe de Courberon

Lu dans la Presse

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Poste de télépgraphe Chappe
73500 Avrieux
04 79 20 33 16
secretariat@avrieux.com
Actualité
Thumbnail image
28 octobre 2016

Georges Marisa, Président de la Caisse locale de Crédit Agricole de Modane Haute-Maurienne, remet un chèque de 12 000 € de la Fondation du Crédit Agricole-Pays de France à Adrien Kempf, Président de l'association Mémoire et patrimoine d'Avrieux, en présence de Vincent Froment, Directeur d’agence du Crédit Agricole, et Jean-Marc Buttard, Maire de la commune d’Avrieux.
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

16 décembre Inauguration de la Maison du fromage Abondance 15 novembre Fin des travaux de restauration du cloître de l'abbaye du Mont-Sai...

Lu dans la presse

L’Union, 10 janvier Montmirail-Artonges, la voie sera bientôt libre pour l’autorail Picasso - Est Eclair, 10 janvier Renoir et Claudel : le duo gagnant da...

Découvrez...