Le groupe Crédit Agricole
Samedi, 21 Avril 2018

Restauration du porche de Bellême
Crédit : ND
Orne - Bellême

Le Porche Saint-Sauveur,
ancien
grenier à sel,
en voie de restauration


La porte principale de l’ancienne forteresse militaire est l’emblème de la ville médiévale de Bellême et un témoignage de son passé prestigieux. Le Porche, propriété de la ville, est inscrit à l’Inventaire des Monuments historiques par arrêté du 19 mai 1937. Il aurait été édifié de 1417 à 1449 par le général Warwick pendant l’occupation anglaise du Perche.

En effet, Bellême, située au carrefour des routes qui mènent de Rouen à Tours et de Paris en Bretagne, était célèbre pour ses foires et marchés depuis le 10e siècle. Dès 1030, Yves de Bellême, puis son fils, Guillaume Talvas, ont pris soin de fortifier ce site stratégique. Robert II, dit le Diable (prisonnier des Anglais de 1112 à 1130), expert en architecture militaire, a façonné les remparts et le tracé des rues. Le jeune Louis IX et sa mère Blanche de Castille en firent le siège à l’hiver 1229, lorsque le duc de Bretagne Mauclerc se révolta contre l’autorité royale.

Ruiné pendant la Guerre de Cent Ans, le donjon servit de prison jusqu’à la Révolution puis fut démoli en 1805. Il ne reste aujourd’hui de l’ancienne forteresse que des morceaux de remparts, une partie des douves, la tour de l’Horloge et la Porte Saint-Sauveur avec ses deux tours, que les habitants nomment le Porche.

Mais le Porche est en danger : en effet, au 17e s, la tour sud a servi de réserve à sel, après la réorganisation des gabelles. Il fallait à la fois stocker le sel et le protéger du vol. L'ancienne salle des gardes a été aménagé en grenier, à l’étage, et la vente se faisait au rez-de-chaussée. Le stockage du sel, à même la pierre, a des effets catastrophiques. Le sel ronge la pierre et la transforme en sable (le chlorure de sodium, dissous par l’humidité, s'incruste dans les murs; en séchant, les cristaux font exploser les parois).

Afin de préserver le bâtiment et éviter qu’il devienne dangereux pour le public, un vaste chantier de désalinisation est entrepris, processus lent et coûteux : il faut appliquer des compresses pour absorber le sel avec soin afin d’éviter que les parties malades ne contaminent les parties saines, reprendre les maçonneries et pierres de taille. L’association Bellême Patrimoine s'y est attelée, avec le soutien notamment du Crédit Agricole.

Galerie photos

Restauration du porche de Bellême Restauration du porche de Bellême Restauration du porche de Bellême

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Le mécénat au Crédit Agricole Normandie
Vidéo
Actualité
Thumbnail image
11 décembre 2015 Bellême

Remise de subvention par le Crédit Agricole et par la Fondation du Patrimoine pour la restauration du Porche Saint-Sauveur.
De g à d : Philippe Dutremblay, directeur de l'agence de Bellême et Secrétaire de la Caisse locale, Olivier Gronier, Délégué de la Fondation du Patrimoine, Vincent Segouin, Maire de Bellême, Daniel Epron, Président du Crédit Agricole de Normandie, Noëlle Dautzenberg, Déléguée générale de la Fondation du Crédit Agricole-Pays de France, Guy Suzanne, Président de la Caisse locale,
Joël Lenoir, Président de l’Association de sauvegarde et de promotion du patrimoine de Bellême.
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

3-8 avril Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)- 7 avril Mécénat en faveur des vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres...

Lu dans la presse

Sud Ouest, 10 avril 2018 Saintes : dans l’antre du Bazilik de l’abbaye aux Dames- L’Echo républicain, 7 avril Chartres. L’extérieur de la chapelle S...

Découvrez...