Le groupe Crédit Agricole
Mardi, 16 Janvier 2018

Aménagement du nouveau musée ″Ma Magnanerie″
Crédit : Ma Magnanerie, Lagorce
Ardèche - Lagorce
Les fils de soie
tissent les fils
de la mémoire ardéchoise


Dans ce village perché en pays de vigne (AOC Côtes du Vivarais) et d’élevage ovin, l'élevage du ver à soie a décliné après la crise séricicole de 1855, pour ne disparaître cependant qu'en 1968.

Le Musée "Ma Magnanerie" a été créé à Vallon Pont d'Arc en 1964 par Claude Cauvin, séricicultrice. En 2002, elle a vendu sa collection à la commune de Lagorce, qui a décidé d'aménager, pour l'accueillir, une ancienne magnanerie du début du 19e siècle devenue école de filles, puis de centre de colonie de vacances, avant d'être abandonnée. Cette collection exceptionnelle retrace l’histoire de la sériciculture qui a marqué les paysages, l’architecture locale et la vie sociale ardéchoise depuis le 14e siècle.

Des travaux sont entrepris afin de moderniser la scénographie et de mettre les équipements aux normes. Le nouveau musée Ma Magnanerie sera axé sur quatre thèmes majeurs : le monde du vivant, savoirs et savoir-faire, quatre mille ans d’histoire, et enfin : âge d’or, survivance et biotechnologies. Le grand attrait du Musée restera son élevage vivant de chenilles de Bombyx du mûrier.

La première salle présentera la famille des papillons et son cycle (chenille-chrysalide-papillon). La 2e salle, sous atmosphère contrôlée, cycle complet, de l’œuf incubant au chaud pendant 15 jours à la larve, qui se nourrit de feuilles de mûrier et confectionne son cocon de cellule de soie – que l’éducatrice ramasse et décoconne. Autour du taulier, pièce maîtresse de l’exposition, seront exposés différents objets des collections. A l’étage, la salle 3 sera consacrée à la partie historique, des origines chinoises à l’âge d’or du Vivarais, puis l’épizootie et le lent déclin de la sériciculture, ainsi qu’à l’atelier du graineur  (collection de la famille Auzas). La salle 4 sera réservée à la chaîne opératoire : atelier de dévidage du cocon, filature, moulinage, tissage, ainsi qu’aux usages de la soie dans le monde.

La rénovation du musée permettra également de valoriser les archives, objets et matériels donnés ou mis en dépôt par différentes personnes. Un espace sera consacré à la collection de lépidoptères de l’entomologiste Philippe Lentenois.

Le musée va recevoir de nouvelles collections et un équipement spécifique (nourricerie, laboratoire, salle d’élevage). Ce qui permettra d’élargir la palette des animations, et participera à la richesse de la destination culturelle de l’Ardèche lors de l’ouverture de l’espace de reconstitution de la Caverne du Pont d’Arc.

Les attraits de Lagorce sont nombreux : le festival Art des Corps propose, en juin, des événements interdisciplinaires. Le nouvel espace artistique, La Crypte, a ouvert dans une ancienne église du 17e s et  l'on peut visiter Melvita, pionnier de la cosmétique bio.

Lu dans la Presse
Le Dauphiné, 14 mai 2016
Lagorce En visite à la magnanerie.
http://www.ledauphine.com/ardeche/2016/05/14/en-visite-a-la-magnanerie

Le Dauphiné, 1er août 2015
Lagorce. Le musée-magnanerie a rouvert ses portes 
http://www.ledauphine.com/ardeche/2015/07/31/le-musee-magnanerie-a-rouvert-ses-portes

Hebdo Ardèche, 29 juillet 2015
Le musée-magnanerie inauguré à Lagorce
http://www.hebdo-ardeche.fr/blog/2015/07/29/tete-de-sequenc-esud/

Le Dauphiné, 25 septembre 2014
Lagorce. Le chantier de "Ma magnanerie" ouvert aux visiteurs
http://www.ledauphine.com/ardeche/2014/09/25/le-chantier-de-ma-magnanerie-ouvert-aux-visiteurs

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Ma Magnanerie
Le Village 07150 Lagorce
04 75 88 01 27
www.mamagnanerie.com
Actualité
18 juillet 2015
Inauguration du musée-magnanerie en présence de Roger Ozil, maire de Lagorce, Bernard Auzas, le fils de Joseph Auzas, le dernier graineur de France, Jean-Pierre Gaillard, président de la Caisse régionale Crédit Agricole sud Rhône Alpes, Geneviève Laurent, vice-présidente de la communauté de communes, Sabine Buis, députée et conseillère départementale, Jacques Genest, sénateur, Laurent Ughetto, vice-président du conseil départemental du canton de Vallon-Pont-d’Arc et Pascal Schmitt, délégué départemental de la Fondation du patrimoine.
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

16 décembre Inauguration de la Maison du fromage Abondance 15 novembre Fin des travaux de restauration du cloître de l'abbaye du Mont-Sai...

Lu dans la presse

L’Union, 10 janvier Montmirail-Artonges, la voie sera bientôt libre pour l’autorail Picasso - Est Eclair, 10 janvier Renoir et Claudel : le duo gagnant da...

Découvrez...