Le groupe Crédit Agricole
Mardi, 23 Janvier 2018

Acquisition du tableau L’Amour à l’espagnole de J.Baptiste Le Prince pour le musée des Beaux-Arts
Crédit : Musée des Beaux-Arts Angers
Maine-et-Loire - Angers

L'Amour
à l'espagnole,
Angers & l'art
de la séduction


Le 9 novembre 2012, lors d’une vente Sotheby’s Paris, la Ville d’Angers a fait préempter un tableau exceptionnel de Jean-Baptiste Leprince récemment redécouvert : L’ Amour à l’espagnole (1773, huile sur toile de 73x60 cm).

En juillet 2014, cette œuvre achetée grâce notamment au mécénat du Crédit Agricole et de nombreux donateurs, reprend place sur les cimaises du musée des Beaux-Arts d’Angers. Le tableau de Jean-Baptiste Leprince sera l'un des clous de l'exposition "Angers & l'art de la séduction".

L’acquisition de cette toile, tant par sa qualité que par son lien intime avec Angers, est un acte important pour la Ville. Elle a, en effet, appartenu au plus grand collectionneur d’art qu’Angers ait connu, Pierre-Louis Eveillard de Livois (1736-1790) dont la collection est à l’origine de la création du musée des Beaux-Arts d’Angers.

Jean-Baptiste Le Prince (1734-1781), élève de François Boucher, connut un grand succès au 18e s et devint membre de l'Académie royale de peinture et de sculpture. Diderot admirait "un caractère original et spirituel... (une) touche brillante et légère". L' Amour à l'espagnole est l’un de ses chefs-d’œuvre. Un jeune homme donne l’aubade au son de sa guitare à une jeune fille qui dort (ou feint de dormir). Le raffinement des vêtements, du bouquet de fleurs ou encore du mobilier est remarquable.

Le tableau fut exposé pour la première fois au Salon de 1773 sous le titre Une Femme endormie, qu'un jeune homme veut éveiller au son de sa guitare. Elle fut d'abord achetée par le financier Jean-Joseph de Laborde, propriétaire du château de Méréville, qui la céda à Pierre-Louis Eveillard de Livois.

On ignorait ce que la toile était devenue depuis la Révolution. Elle réapparut en 2012, lorsqu’un collectionneur parisien fit venir un expert de Sotheby's pour expertiser son mobilier du 18e siècle. Pierre Etienne, directeur du département des tableaux anciens de Sotheby’s France, remarque la toile et découvre qu’il s’agit de L’Amour à l’espagnole de J.B. Le Prince.

Ce qui émerveille restaurateurs et experts des musées de France, c’est que ce tableau n’a jamais été touché : cas rarissime en histoire de l’art, son support, sa couche picturale, son cadre sont tels que les visiteurs du Salon de 1773 l’ont vu.

Galerie photos

Acquisition du tableau L’Amour à l’espagnole de J.Baptiste Le Prince pour le musée des Beaux-Arts Acquisition du tableau L’Amour à l’espagnole de J.Baptiste Le Prince pour le musée des Beaux-Arts Acquisition du tableau L’Amour à l’espagnole de J.Baptiste Le Prince pour le musée des Beaux-Arts

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Musée des Beaux-Arts
14 rue du Musée
49100 Angers
Tél. : 02 41 05 38 08
musees@ville.angers.fr
http://musees.angers.fr

Le tableau commenté
La restauration en vidéo
Angers, 14 décembre 2016
"L'Amour à l'espagnole": un support numérique pour aller au-delà du tableau
Actualité

Musee des Beaux Arts Angers L'amour a lespagnole JB Le Prince mecenat Credit Agricole10 juillet 2014
L'Amour à l'espagnole
de retour à Angers

Un public nombreux a assisté au dévoilement du tableau L'Amour à l'espagnole (1773), de Jean-Baptiste Leprince, pièce maîtresse de la collection d'Eveillard de Livois qui fut à l'origine de la création du musée des Beaux-Arts d'Angers.
La mobilisation de la DRAC, des collectivités publiques et des mécènes, parmi lesquels de nombreux particuliers, a permis de·racheter pour 248 000 € et de restaurer cette oeuvre.
Jean-Louis Roveyaz, Président et Christophe Noël, Directeur général du Crédit Agricole de l'Anjou et du Maine, et Noëlle Dautzenberg, Déléguée de la Fondation du CA-Pays de France, ont remis une subvention à Ariane James-Sarazin, Conservateur en chef du Musée, en présence du maire, Christophe Béchu.

A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

20 décembre remise de subvention pour préserver le patrimoine minier du Canigou - 16 décembre Inauguration de la Maison du fromage Abond...

Lu dans la presse

L’Union, 10 janvier Montmirail-Artonges, la voie sera bientôt libre pour l’autorail Picasso - Est Eclair, 10 janvier Renoir et Claudel : le duo gagnant da...

Découvrez...