Le groupe Crédit Agricole
Samedi, 23 Jun 2018

Restauration de la ferme de Clastre à Sainte-Eulalie
Crédit : association LIGER
Ardèche - Sainte-Eulalie
La dernière
"paillisse"
ardéchoise
sauvée


Tout près du Mont Gerbier de Jonc, où la Loire prend sa source, Sainte Eulalie est un petit village qui a conservé un bâtiment emblématique de l’architecture traditionnelle : la ferme de Clastre. Une clastre était un lieu clos, géré par des moines. En effet, la ferme appartenait à un prieuré rural, aujourd’hui disparu. L’essentiel du bâti actuel remonte à 1571-73, le plancher du fenil et une partie de la charpente ayant été remaniés en 1738-40. En 1862, on accola à l’ouest de la grange une maison pour loger le propriétaire et son fermier. La grange est couverte de paillisse (genêt) et la maison d'un queyrat (toit en lauze).

Il ne reste qu’une petite dizaine de paillisses, disséminées sur les hauts plateaux du Vivarais, sur la centaine encore recensée dans les années 1980. Et c’est la seule région d’Europe à posséder des habitations permanentes couvertes de genêt. La ferme de Clastre est d’autant plus rare qu’elle est la dernière paillisse située au sein d’un village ardéchois, ce qui a amené les Monuments historiques à la classer en 1984.

L’association Liger se démène pour sauvegarder le bâti traditionnel et les paysages du Pays des sources de la Loire. Elle a racheté la ferme de Bourlatier, à Saint-Andéol-de-Fourchades, en 1987, et a remporté en 1988 le premier prix de l’émission Chefs d’œuvres en péril pour sa restauration. Devenue propriétaire de la ferme de Clastre en 1980, elle a remis la toiture en lauze en état, et installé une table d'interprétation expliquant aux visiteurs l'architecture traditionnelle du plateau ardéchois. Aujourd’hui, elle s’attaque à la partie en genêt et au faitage en mélèze de la toiture.

Ces travaux permettront d’ouvrir une salle d’exposition sur les techniques de l’architecture locale, la flore et la biodiversité, en lien avec le parc régional des Monts d’Ardèche. Autour de la ferme, on peut découvrir l’Hort de Clastre, un jardin de 3 000 m2 de plantes médicinales et plantes spontanées de la Montagne où sont proposées des animations botaniques, culinaires ou de phytothérapie. Les enfants peuvent s’initier à la culture d’un jardin potager et à la construction de mini-chaumières, et les adultes s’inscrire aux stages de piquetage du genêt.

Lu dans la Presse
Le Dauphiné, 27 octobre 2017
Sainte-Eulalie. La restauration de la ferme de Clastre primée  

Le Dauphiné, 20 juin 2017
Journée du patrimoine de Pays à la ferme de Clastre  avec les bénévoles de l'association Liger

Le Dauphiné, 19 septembre 2016
Sainte-Eulalie.  Visite et patrimoine à Clastre

Le Dauphiné, 26 mars 2016
Sainte-Eulalie. Des nouvelles de l'hort de Clastre

Le Dauphiné, 15 septembre 2015
Sainte-Eulalie. Fin de saison à la ferme de Clastres 

Le Dauphiné, 29 mars 2015
Sainte-Eulalie. L‘association Liger va fêter ses 40 ans 
http://www.ledauphine.com/ardeche/2015/03/29/l-association-liger-va-feter-ses-40-ans

Le Dauphiné, 1er décembre 2014
L’association Ligier met tout en œuvre pour préserver le site de Clastre

Le Dauphiné, 28 août 2014
Sainte-Eulalie. Présentation de la ferme de Clastre par Laurent Haond

Le Dauphiné, 13 juillet 2014
Sainte-Eulalie. Diagnostic du bâti de la ferme de Clastres

Le Dauphiné, 28 juin 2014

Sainte-Eulalie. De la maquette à la cabane en genêts

Le Dauphiné, 8 juin 2013
Découvrir la ferme de Clastre et sa toiture de genêt
 

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Association LIGER
Clastre
07510 Sainte- Eulalie
liger.clastres@orange.fr
www.liger-ardeche.com
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

3-8 avril Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)- 7 avril Mécénat en faveur des vitraux de la chapelle Saint-Piat de Chartres...

Lu dans la presse

Sud Ouest, 10 avril 2018 Saintes : dans l’antre du Bazilik de l’abbaye aux Dames- L’Echo républicain, 7 avril Chartres. L’extérieur de la chapelle S...

Découvrez...