Le groupe Crédit Agricole
Lundi, 22 Janvier 2018

Restauration d'un tableau de la galerie des Batailles de Richelieu pour le Musée des Beaux-Arts
Crédit : Musée des Beaux-arts - Orléans
Loiret - Orléans

La Galerie des Batailles de Richelieu à Richelieu


« Cité idéale » préfigurant Versailles, Richelieu est une ville du 17e siècle classée, au carrefour entre Touraine, Poitou et Anjou. Le cardinal Richelieu (1585-1642) a en effet confié à Jacques Lemercier le soin de construire un vaste palais et une ville nouvelle pour y loger sa cour. Grand collectionneur, Richelieu fait travailler les plus illustres artistes de son époque : Nicolas Prévost pour les décors de l'appartement de la Reine ainsi que Poussin. Il fait également venir des œuvres de Mantegna, Lorenzo Costa et Pérugin provenant du Studiolo d'Isabelle d'Este à Mantoue et plus de 200 sculptures de Rome (antiques, œuvres de Michel-Ange).

Pour le 1er étage de son palais, il commande une Galerie des Batailles, la première en France : vingt immenses toiles célèbrent les victoires de Louis XIII contre les Habsbourg d'Espagne et d'Autriche, et contre les Protestants et leurs alliés anglais. Les douze tableaux parvenus jusqu'à nous étaient conservés depuis 1837 dans les réserves de Versailles.

L'un des événements culturels de 2011 a été la grande exposition qui s'est déroulée simultanément à Richelieu, Tours et Orléans, du 11 mars au 12 juin pour présenter les douze grandes toiles commandées par Richelieu qui ornaient la Galerie des Batailles. Ces tableaux sortis des réserves du château de Versailles ont été données en dépôt définitif à la ville de Richelieu (six toiles), au musée des Beaux-arts d'Orléans (trois toiles) et au musée des Beaux-arts de Tours (trois toiles) où on peut les admirer, après restauration.

Le Crédit Agricole Centre Loire et la Fondation ont contribué à la restauration du Combat de Castelnaudary, aujourd'hui exposé au musée des Beaux-arts d'Orléans. Ce tableau retrace l’épopée du duc Henri II de Montmorency qui intrigua avec Gaston d’Orléans, encouragé par Marie de Médicis, contre le roi Louis XIII. Le 1er septembre 1632, l’armée royale commandée par le maréchal de Schomberg marche sur les insurgés devant Castelnaudary. L‘affrontement dure une demi-heure : blessé, le duc est fait prisonnier. Jugé par le Parlement de Toulouse, il est condamné à mort et décapité. Une plaque au sol commémore cette exécution dans la cour du Capitole. La mort du duc de Montmorency, l’un des seigneurs les plus considérables de son temps, sonna la fin de la féodalité et l’affirmation du pouvoir royal sur la noblesse.

Lu dans la Presse
La Tribune de l'art, 9 octobre 2016
La métamorphose du Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Connaissance des Arts, 21 janvier 2016
La mairie et le musée des Beaux-Arts d’Orléans achètent sept panneaux qui proviendraient du château de Richelieu

La Tribune de l'art, 7 janvier 2016
Sept panneaux peints pour Richelieu acquis par Orléans

La Nouvelle République, 21 avril 2011
Les batailles de Richelieu en majesté

France 3

Orléans. Du Louvre à l'exposition Richelieu à Richelieu

La République du Centre, 5 mars 2011
Quand le Louvre livre des statues antiques de Richelieu

La Nouvelle République, 22 janvier 2010
De Richelieu à Richelieu : neuf tableaux à sauver
Les musées des Beaux Arts de Tours et d’Orléans et le musée municipal de Richelieu, soutenus par la Fondation du Crédit Agricole Pays de France et la Fondation du Patrimoine, ont lancé une souscription pour restaurer des œuvres majeures de l’ancien château du Cardinal.

La Tribune de l'Art, 26 février 2010.
lire l'article·

La Croix, 12 janvier 2010
Un appel aux dons pour restaurer les batailles de Richelieu
La Fondation du Crédit agricole et la Fondation du patrimoine se sont déjà engagées comme mécènes pour restaurer les collections du cardinal de Richelieu que Versailles laissera en dépôt permanent aux musées de Tours, Orléans et Richelieu.

Découvrez les réalisations par régions

Plus d'informations
Musée des Beaux-Arts
1 Rue Rabier
45000 Orléans
Tél. : 02 38 79 21 55
musee-ba@ville-orleans.fr

creditagricole.info
La galerie des batailles de Richelieu prend un coup de jeune
Actualité
12 mars - 13 juin 2011
Exposition d'intérêt national
De Richelieu à Richelieu

Musées des Beaux Arts d'Orléans et de Tours, musée de Richelieu
Présentation des décors et collections du cardinal de Richelieu, acquis et commandés pour l'ornement de son château de la ville de Richelieu en Touraine. La Galerie des batailles, reconstituée en 3 D, est le clou de l'exposition.
Neuf peintures de très grand format ont été restaurées pour l'exposition, dont deux avec le soutien du Crédit Agricole de la Touraine et du Poitou, et une avec le soutien du Crédit Agricole de Centre Loire.
A la Une
Je Visite, l'appli du patrimoine Pour trouver des idée...

Agenda

20 décembre remise de subvention pour préserver le patrimoine minier du Canigou - 16 décembre Inauguration de la Maison du fromage Abond...

Lu dans la presse

L’Union, 10 janvier Montmirail-Artonges, la voie sera bientôt libre pour l’autorail Picasso - Est Eclair, 10 janvier Renoir et Claudel : le duo gagnant da...

Découvrez...